GlobalGeoNews / Thierry Bailliet : Faire connaître le métier d?agriculteur

| GlobalGeoNews | Agriculture | Actualité  Vu 18018 fois
Article N°23286

GlobalGeoNews / Thierry Bailliet : Faire connaître le métier d?agriculteur

Thierry Bailliet est polyculteur dans le Pas de Calais. Depuis neuf ans, Il diffuse des vidéos pour faire connaître sa profession au plus grand nombre sur sa chaine Youtube «  Thierry Agriculteur d’aujourd’hui ». Il vient de lancer une campagne de crowdfunding pour financer un projet intitulé « Raconte-moi l’agriculture », lequel a pour objectif d’offrir de nouvelles sources de compréhension du monde agricole et de contrer l’agribashing.  Propos recueillis par Peggy Porquet


Pourquoi le monde paysan souffre- t-il d'un manque de reconnaissance en France ? 

Dans les années 50, le monde urbain avait encore beaucoup de contacts avec le milieu paysan. Mais l’arrivée de la grande distribution et des nouveaux modes de consommation a induit une sorte d’éloignement. Aujourd’hui, le consommateur recherche la simplification et l’efficacité dans l’achat des produits. Nous en sommes arrivés à des extrêmes avec, par exemple, des enfants qui pensent que les poissons sont carrés. Parallèlement, l’agriculteur a perdu contact avec le consommateur et n’a pas forcément jugé nécessaire d’expliquer ses pratiques. Nous avons une part de responsabilité. Lorsque que mon enfant s’est fait insulté il y a six ans à l’école à cause de ma profession, nous n’en n’étions pas encore à un niveau aussi élevé que maintenant avec l’agribashing. On nous qualifiait de manière péjorative, mais jamais de façon très méchante. A l’heure actuelle, avec les nouveaux systèmes d’information, ou de « non information » constitués par les réseaux sociaux, les médias ne font  plus un travail de  recoupement et de vérification des informations, qu’elles soient techniques ou  scientifiques, pour mettre quelque chose de réel à disposition de l’auditeur. On utilise la peur, comme certaines ONG qui ont pris le dessus sur l’information et répandent des fakes news. Je ne nie pas qu’il y ait des problèmes réels dans la production, mais ils sont amplifiés, parfois détournés par une infime partie de gens mal intentionnés. Cela crée des troubles, de la panique et un phénomène de rejet. 
(...)

Retrouver l'intégralité de cet entretien en accès libre en cliquant sur ce lien 

Peggy PORQUET

Lien :https://www.globalgeonews.com/

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant